Verger maraicher, avantages et inconvénients

Visite d’un verger maraîcher à Court Saint-Etienne (Ecole à pédagogie Steiner), dans le cadre de la 7e Rencontre autour des vergers hautes tiges, organisée par DIVERSIFRUITS le 09 février 2019.

Le verger

Description

  • Verger planté il y a 15 ans, sur le terrain d’une école fondamentale Steiner
  • Environ 200 fruitiers, principalement des pommiers, avec poiriers, pruniers et quelques cerisiers
  • Plantation en quinconce, écartement sur la ligne et entre les lignes de 12 m ; les lignes ne sont PAS orientées Nord-Sud

Usages

  • Verger conservatoire, planté avec variétés RGF-Gembloux et traditionnelles
  • Fruits destinés principalement à la production de jus et de collations pour l’école
  • La conception du verger ne prévoyait pas la présence d’un maraichage entre les lignes

Le maraichage

Description

  • Parcelles maraichères de 7 m de large, de 30 m de long, pas orientées Nord – Sud
    • Beaucoup plus de déplacements sur le site, pour passer d’une parcelle à l’autre, qui ne sont pas jointives
  • 30 ares de superficie cultivée, 60 ares en tout à gérer
  • Bande enherbée de 2,5 m entre la ligne d’arbres et la bordure de la parcelle maraichère
  • Installé depuis 3 ans ; +/- 50 légumes cultivés chaque année
  • Les racines des arbres ne sont pas un problème, sauf au pied d’un cerisier ; vu l’âge des arbres (15 ans) les (grosses) racines sont sous le maraichage et ne posent pas de problème en superficie
  • La maraichère travaille 2 jours / semaine au maraichage (autre mi-temps extérieur).
  • Animations ponctuelles avec les enfants (en échange d’une mise à disposition gratuite des parcelles)

Avantages du maraichage installé sous le verger

  • Le verger apporte un effet « biodiversité » certain, en accueillant des prédateurs des ravageurs du maraichage
    • Il n’y a pas de pic de pullulation d’insectes ravageurs
    • Il n’y a pas 100 % de dégâts de piéride du chou par exemple, plutôt 20 %
    • Diminution globale des attaques de limaces depuis 2 ans
  • Effet paysage sympathique, donne une image positive du site pour les clients
  • Les arbres sont des repères pour les blocs de maraichage, il n’est pas nécessaire de borner les parcelles
  • L’ombrage des arbres peut aider à la reprise de certains légumes, comme les laitues ; il y a moins de flétrissement, le sol est moins humide, la terre plus sèche (ce qui peut aussi être un désavantage)

Inconvénients du maraichage installé sous le verger

  • Effet ombrage certain
    • Diminution des rendements en bordure des arbres
  • Bande enherbée
    • Elle attire les limaces, qui y trouvent une humidité plus constante, et des endroits pour se cacher.
      • Impact plus fort des limaces sur plantations de laitues, courges, courgettes
    • La gestion de l’herbe est compliquée par la présence des arbres ; 3 heures / mois pour gyrobroyer les bandes herbeuses
    • Réservoir à campagnols, il faudrait une coupe rase plus fréquente pour favoriser les prédateurs des campagnols
  • Présence des arbres
    • La maraichère ne gérant pas la taille du verger, plusieurs arbres ont des branches basses, qui sont des obstacles à la circulation, en plus d’apporter beaucoup d’ombre.
    • Gestion de la bande enherbée est plus compliquée

Bilan … et si c’était à refaire ?

  • Globalement, et à ce jour, il y a plus d’inconvénients que d’avantages
  • A refaire : le verger serait planté à l’extérieur du maraichage

Autres éléments de discussion

  • La plantation de basses tiges dans le maraichage est-elle plus intéressante que les hautes tiges ?
    • A priori non, car les BT ont un enracinement plus superficiel
  • Intervention d’un maraicher du BW qui met en place un verger maraicher
    • Alignements Nord – Sud des lignes d’arbres
    • Bande enherbée de 2,5 m de part et d’autre des lignes d’arbres pour ne pas avoir de problèmes avec les racines
Placer la souris sur la photo pour afficher la légende

Verger HT : documents CRA-W, DIVERSIFRUITS et autres

Documents à télécharger