Agriculture, aide, accompagnement et conseils. Quels sont les acteurs wallons ?

Répertoire CREAJOB à télécharger ICI

Verger maraicher, avantages et inconvénients

Visite d’un verger maraîcher à Court Saint-Etienne (Ecole à pédagogie Steiner), dans le cadre de la 7e Rencontre autour des vergers hautes tiges, organisée par DIVERSIFRUITS le 09 février 2019.

Le verger

Description

  • Verger planté il y a 15 ans, sur le terrain d’une école fondamentale Steiner
  • Environ 200 fruitiers, principalement des pommiers, avec poiriers, pruniers et quelques cerisiers
  • Plantation en quinconce, écartement sur la ligne et entre les lignes de 12 m ; les lignes ne sont PAS orientées Nord-Sud

Usages

  • Verger conservatoire, planté avec variétés RGF-Gembloux et traditionnelles
  • Fruits destinés principalement à la production de jus et de collations pour l’école
  • La conception du verger ne prévoyait pas la présence d’un maraichage entre les lignes

Le maraichage

Description

  • Parcelles maraichères de 7 m de large, de 30 m de long, pas orientées Nord – Sud
    • Beaucoup plus de déplacements sur le site, pour passer d’une parcelle à l’autre, qui ne sont pas jointives
  • 30 ares de superficie cultivée, 60 ares en tout à gérer
  • Bande enherbée de 2,5 m entre la ligne d’arbres et la bordure de la parcelle maraichère
  • Installé depuis 3 ans ; +/- 50 légumes cultivés chaque année
  • Les racines des arbres ne sont pas un problème, sauf au pied d’un cerisier ; vu l’âge des arbres (15 ans) les (grosses) racines sont sous le maraichage et ne posent pas de problème en superficie
  • La maraichère travaille 2 jours / semaine au maraichage (autre mi-temps extérieur).
  • Animations ponctuelles avec les enfants (en échange d’une mise à disposition gratuite des parcelles)

Avantages du maraichage installé sous le verger

  • Le verger apporte un effet « biodiversité » certain, en accueillant des prédateurs des ravageurs du maraichage
    • Il n’y a pas de pic de pullulation d’insectes ravageurs
    • Il n’y a pas 100 % de dégâts de piéride du chou par exemple, plutôt 20 %
    • Diminution globale des attaques de limaces depuis 2 ans
  • Effet paysage sympathique, donne une image positive du site pour les clients
  • Les arbres sont des repères pour les blocs de maraichage, il n’est pas nécessaire de borner les parcelles
  • L’ombrage des arbres peut aider à la reprise de certains légumes, comme les laitues ; il y a moins de flétrissement, le sol est moins humide, la terre plus sèche (ce qui peut aussi être un désavantage)

Inconvénients du maraichage installé sous le verger

  • Effet ombrage certain
    • Diminution des rendements en bordure des arbres
  • Bande enherbée
    • Elle attire les limaces, qui y trouvent une humidité plus constante, et des endroits pour se cacher.
      • Impact plus fort des limaces sur plantations de laitues, courges, courgettes
    • La gestion de l’herbe est compliquée par la présence des arbres ; 3 heures / mois pour gyrobroyer les bandes herbeuses
    • Réservoir à campagnols, il faudrait une coupe rase plus fréquente pour favoriser les prédateurs des campagnols
  • Présence des arbres
    • La maraichère ne gérant pas la taille du verger, plusieurs arbres ont des branches basses, qui sont des obstacles à la circulation, en plus d’apporter beaucoup d’ombre.
    • Gestion de la bande enherbée est plus compliquée

Bilan … et si c’était à refaire ?

  • Globalement, et à ce jour, il y a plus d’inconvénients que d’avantages
  • A refaire : le verger serait planté à l’extérieur du maraichage

Autres éléments de discussion

  • La plantation de basses tiges dans le maraichage est-elle plus intéressante que les hautes tiges ?
    • A priori non, car les BT ont un enracinement plus superficiel
  • Intervention d’un maraicher du BW qui met en place un verger maraicher
    • Alignements Nord – Sud des lignes d’arbres
    • Bande enherbée de 2,5 m de part et d’autre des lignes d’arbres pour ne pas avoir de problèmes avec les racines
Placer la souris sur la photo pour afficher la légende

Engrais vert (en maraîchage sous abri)

 

Aides wallonnes

Stockage de matériel en champ

Utilisation de conteneurs maritimes

  1. Utilisation de un ou deux conteneurs maritimes pour stocker le petit matériel de maraîchage, les voiles de protection, …
  2. Le conteneur peut être surmonté d’un toit, pour offrir un espace de stockage supplémentaire pour des matériels encombrants (voiles de protection par exemple) et pour augmenter la durée de vie du conteneur.
  3. Quand 2 conteneurs sont placés parallèlement, l’espace entre ceux-ci sera couvert, pour créer un espace de travail protégé de la pluie et de la canicule.
  4. Des solutions « clé sur porte » sont également en vente (notamment sur le site INVENT24.FR)

6×6 m Abri monté sur containers, PVC 720 g/m² anti-feu blanc

Plantes auxiliaires sous serres

Plantes auxiliaires rencontrées lors de visites chez des maraîchers en agriculture bio, certifiée ou pas

  • Pavot :
    • semé / planté en grosses touffes espacées;
    • pour attirer les « gros » pollinisateurs sous les serres (dont bourdons) .
  •  Phacélie :
    • semée le long des bords;
    • effet nématicide (mais pas pas recommandable dans tous les cas);
    • engrais vert;
    • attire les pollinisateurs;
    • attire un grand nombre de syrphes prédateurs qui vont ainsi contrôler les pucerons. 

Nettoyer les légumes

Lavage : solution basique, et peu efficace

  1. il faut se courber
  2. pas d’arrivée d’eau, remplissage manuel
  3. pas d’eau sous pression
  4. peu esthétique, ne donne pas une image professionnelle

Lavage : solution professionnelle efficace et peu coûteuse

  1. matériel de boucherie, d’occasion
  2. matériel en inox, léger, durable, facile à entretenir
  3. évacuation de l’eau facile
  4. eau sous pression
  5. solution adoptée par la Ferme au Moulin (Remicourt), ferme qui produit sur +/- 5 ha de maraichage

Table de lavage

Table de lavage de la Bourrache, installée sur une dalle de béton. Structure en U :

  1. A gauche : entreposage des légumes à laver
  2. Au centre : baignoire de lavage
  3. A droite : égouttage des légumes lavés

Tunnel de préparation de légumes chez une maraîchère de Court Saint-Etienne